©Photo Guisset

©Photo Guisset

©Photo Guisset

©Photo Carre

video

TOURBILLON pour Christian Dior Parfums est un objet sculptural destiné à créer l’enchantement en évoquant l’univers du parfum J’adore. A la fois immobile et dansant, c’est un précipité de défilé de mode hypnotique.
La partie inférieure est un socle ouvragé où l’environnement se reflète et renvoie une lumière miroitante. Sa forme asymétrique évoque une traine haute couture et crée une illusion de mouvement. A hauteur des yeux tournoient des particules scintillantes et une créature sensuelle emprisonnées dans une longue pièce en verre.
La chorégraphie se déroule comme une sarabande espagnole vive et lascive, dansée au rythme d’un tourbillon qui évoque l’infini et son signe matérialisé dans la forme du flacon J’adore. C’est une tornade qui provoque la perte de sens, l’envoûtement et la grâce. La programmation alterne des pas lents et des jetés rapides : elle s’accélère jusqu’à aspirer la créature pour la libérer en douces remontées. Une présence charismatique apparaît puis disparaît. Le spectateur est captif, fasciné par un mouvement imprévisible.
Tourbillon est le résultat d’une année de recherches techniques autour de densités plastiques, de flottements, de fluidités textiles et de mécanique des fluides.
• Jusqu'à janvier 2013 dans la boutique Dior, Avenue Montaigne, Paris
TOURBILLON for Christian Dior Parfums is a sculptural awe-inspiring object that aims to produce a marvelous feeling while evoking the universe of Dior’s perfume J’adore. At the same time immobile and dancing, Tourbillon is a precipitate of a hypnotic fashion catwalk show.
The lower part is a finely wrought base where the surrounding is reflected while returning a shimmering like light. Its asymmetrical shape evokes a haute couture train that creates an illusion of movement. On the top, glittering particles and a sensual creature dance inside a large piece made out of glass.
The choreography unfolds as a Spanish sarabande: lively and lascivious. The dance has the rhythm of a whirlwind that brings to mind a sensation of infinite and its sign, materialized in the shape of J’adore’s perfume bottle. This tornado induces the spectator in a loss of consciousness, a bewitchment in grace. The programmed rhythm alternates in slow and fast gusts. The creature accelerates to vanish and floats back in delicate loops. A charismatic presence appears and mysteriously disappears. Therefore, the spectator is captivated and downed by the unpredictable motion or series of movements. Tourbillon outcomes after a year of technics research on the density of plastics, the floating, the fluidity of textile fabrics and the mechanic of fluids.
• On show until January 2013 at Dior Boutique, Avenue Montaigne, Paris